Aide
Français

Ce programme-cadre est destiné aux écoles de langue française; il remplace Le curriculum de l’Ontario, de la 1re à la 8e année – Éducation physique et santé, version provisoire, republié en 2018. Tout le programme d’éducation physique et santé de la 1re à la 8e année se fonde maintenant sur les attentes et les contenus d’apprentissage énoncés dans cette édition révisée du programme-cadre.

elementaire

Éducation physique et santé (2019)

null
null

Fondements d’une école saine

L’apprentissage en éducation physique et santé permet à l’élève de prendre des décisions éclairées en ce qui concerne sa santé et l’encourage à mener un mode de vie sain et actif. Cet apprentissage est d’autant plus authentique lorsqu’il se déroule dans le contexte d’une école « saine ». La mise en œuvre du programme-cadre d’éducation physique et santé constitue une composante fondamentale d’un milieu scolaire sain qui favorise le bien-être.

Dans le document Les fondements d’une école saine (2014) du ministère de l’Éducation, on identifie cinq domaines interdépendants qui, ensemble, définissent une approche exhaustive visant à développer un environnement scolaire plus sain. (Les cinq domaines correspondent étroitement au Cadre d’efficacité pour la réussite de chaque élève à l’école de langue française, M-12.) Selon cette approche globale, l’élève acquiert des principes de vie saine et active dans un environnement qui renforce son apprentissage au moyen de politiques, de programmes et d’initiatives qui encouragent une vie saine et active. Ces cinq domaines sont énumérés ci-dessous.

  • Curriculum, enseignement et apprentissage
  • Leadership au sein de l’école et de la salle de classe
  • Engagement des élèves
  • Environnement physique et milieu social
  • Alliance famille-école, partenariats et développement communautaire

Curriculum, enseignement et apprentissage

La mise en œuvre du programme-cadre d’éducation physique et santé permet à l’élève d’accéder à un vaste éventail de possibilités d’acquérir, de mettre en pratique et de démontrer des connaissances et des habiletés en matière de mode de vie sain et actif. Les activités offertes dans le cadre du programme permettent à l’élève de faire des choix éclairés en matière de vie saine et active en dehors du contexte scolaire. Pour assurer l’efficacité du programme d’éducation physique et santé, il est important pour le personnel enseignant et les membres de l’administration scolaire de participer à des activités ciblées de développement professionnel.

Leadership au sein de l’école et de la salle de classe

Le leadership à l’école et en classe est axé sur la création d’un milieu positif en déterminant les priorités et les objectifs communs qui correspondent aux besoins de la communauté scolaire. L’intégration de politiques et de programmes relatifs aux écoles saines dans le processus du plan d’amélioration de l’école, l’établissement d’une culture d’apprentissage favorable à l’innovation, la mise en application de politiques et de procédures visant le bien-être des élèves, ainsi que la collecte et l’utilisation de données pour déterminer les priorités et orienter les programmes sont autant de moyens d’y parvenir.

Engagement des élèves

L’engagement des élèves fait référence à la capacité des élèves à s’identifier à leur apprentissage et à les valoriser, à ressentir un sentiment d’appartenance à l’école, à être informés des activités qui s’y déroulent, à vouloir y participer ou en faire l’animation et à se sentir impliqués. L’engagement des élèves est renforcé quand on leur donne la possibilité d’exercer des fonctions de leadership pour prendre en main leur apprentissage, contribuer à la qualité de leur milieu d’apprentissage et assurer leur propre bien-être; quand on leur donne l’appui nécessaire pour devenir des apprenantes et apprenants autonomes grâce aux approches de l’évaluation au service de l’apprentissage, de l’évaluation en tant qu’apprentissage et de l’évaluation de l’apprentissage; et quand on prend en compte la diversité d’opinions des élèves dans le processus décisionnel de l’école.

Environnement physique et milieu social

Un environnement physique et un milieu social à la fois sains, sécuritaires et bienveillants favorisent l’apprentissage et contribuent au développement positif des élèves sur les plans physique, social, cognitif et émotionnel. L’environnement physique et le milieu social peuvent avoir une incidence tant sur les conditions d’apprentissage que sur les possibilités de pratiquer des activités physiques et d’adopter un mode de vie sain. La création d’un environnement physique et social propice implique un appui soutenu pour assurer des relations positives au sein de l’école et de la communauté scolaire, la prise en considération des caractéristiques de l’école et de ses environs (p. ex., bâtiments et terrains, routes donnant accès à l’école, installations dans la communauté scolaire), et la prise en considération de la disponibilité de matériel et d’équipement appropriés servant à divers usages sur le site de l’école (p. ex., aides visuelles, matériel pour les programmes, technologies).

Alliance famille-école, partenariats et développement communautaire

Les partenariats entre les parents, l’école et la communauté mobilisent les parents, les familles au sens large, le personnel scolaire et les groupes communautaires et leur sont mutuellement bénéfiques puisqu’ils contribuent à appuyer, améliorer et promouvoir des occasions d’apprentissage ainsi que des politiques, des programmes et des initiatives relatives aux écoles saines. Ces partenariats peuvent impliquer la participation et la coordination des services, de l’expertise et des ressources de sources diverses disponibles au sein de l’école et de la communauté (p. ex., conseil d’école, conseil des élèves, services de santé publique), ainsi que le recours à des programmes de garde d’enfants et de soutien aux familles qui sont offerts dans la communauté locale élargie. Pour avoir accès à des services, des ressources et de l’expertise non disponibles en français dans la communauté immédiate, des partenariats peuvent être établis avec des organismes régionaux, provinciaux ou nationaux, ce qui permet d’élargir l’espace francophone.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré en 1948 dans le préambule de sa constitution que « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Santé Canada considère aujourd’hui les facteurs suivants comme étant des « déterminants de la santé » (soient des facteurs et des conditions qui peuvent influencer fortement la santé d’une personne) : le revenu et le statut social, l’emploi et les conditions de travail, l’éducation et la littératie, les expériences vécues pendant l’enfance, l’environnement physique, le soutien social et la capacité d’adaptation, les comportements sains, l’accès aux services de santé, la biologie et le patrimoine génétique, le genre, la culture, et la race et le racisme. D’autres modèles récents décrivent ces facteurs et les groupent de façon différente, et ils en incluent d’autres tels que le stress, l’insécurité alimentaire, les soins à la petite enfance et le statut d’Autochtone.

Ensemble, tous ces facteurs contribuent à fournir un état global de bien-être physique, mental, social, émotionnel et spirituel. Ils influencent non seulement la santé d’un individu, mais vont jusqu’à influencer la mesure dans laquelle un individu possède les ressources personnelles, physiques et sociales pour identifier et atteindre ses aspirations, répondre à ses besoins et composer efficacement avec son environnement. Ces facteurs influencent également l’apprentissage de l’élève dans son ensemble et plus particulièrement l’apprentissage dans le contexte de l’éducation physique et santé. Bien que l’élève exerce à un degré variable un contrôle sur ces facteurs, il est important de se rappeler que ceux-ci ont une incidence sur son rendement. Il est aussi important de reconnaître la valeur des stratégies personnelles que l’élève peut apprendre et pratiquer pour favoriser son bien-être face aux circonstances stressantes et difficiles de la vie.