Aide
Français

Ce programme-cadre est destiné aux écoles de langue française; il remplace Le curriculum de l’Ontario de la 1re à la 8année – Mathématiques (2005). À partir de septembre 2020, tous les programmes de mathématiques de la 1re à la 8e année seront fondés sur les attentes et les contenus d’apprentissage présentés dans ce programme-cadre.

elementaire

Mathématiques (2020)

Image décorative.
Image décorative.

Rôles et responsabilités

Il est essentiel que les élèves assument la responsabilité de leur apprentissage au fur et à mesure qu’elles et ils progressent du palier élémentaire au palier secondaire. La maîtrise des habiletés et des concepts en lien avec le programme-cadre de mathématiques nécessite un engagement de la part des élèves envers leur apprentissage, ce qui inclut :

  • la réflexion personnelle et l’établissement d’objectifs continus et cohérents;
  • la conviction de leur capacité à réussir en mathématiques;
  • le développement d’habiletés liées à la persévérance lorsqu’elles et ils font face à de nouveaux défis;
  • la capacité d’établir des liens entre les expériences, les connaissances, les habiletés de pensée antérieures et les nouveaux apprentissages;
  • la volonté de travailler avec les autres et de manière autonome;
  • la détermination pour s’exercer continuellement;
  • la capacité de recevoir des rétroactions significatives et d’y réagir.

Grâce à la pratique continue et à la réflexion, tous les élèves peuvent développer une identité positive et saine à l’égard des mathématiques, ce qui leur permet d’apprécier les mathématiques en tant que discipline, de se considérer comme des apprenantes et apprenants des mathématiques et de savoir à quoi ressemble la réussite en mathématiques.  

Les attitudes des élèves à l’égard de l’enseignement des mathématiques peuvent avoir un impact significatif sur leur engagement, leur apprentissage et la façon dont elles et ils satisfont aux attentes. Les élèves qui s’investissent dans leur apprentissage et qui ont des possibilités de résoudre des problèmes intéressants, pertinents et significatifs dans un milieu d’apprentissage sécuritaire et inclusif dans lequel elles et ils se sentent appuyés sont plus susceptibles d’adopter des pratiques et des comportements qui favorisent la pensée mathématique. Surtout, elles et ils sont plus aptes à prendre plaisir aux mathématiques et à vouloir continuer d’apprendre les mathématiques en dehors de la salle de classe.

Grâce à l’appui et à l’encouragement du personnel enseignant, les élèves apprennent à appliquer, dans divers autres contextes et matières, les habiletés acquises en mathématiques. Par exemple, les élèves peuvent mettre en pratique les habiletés de résolution de problèmes développées en mathématiques lors de l’apprentissage des sciences ou des études sociales. Elles et ils peuvent aussi établir des liens entre leur apprentissage et leur vie en dehors de la classe. Par exemple, lorsque les élèves suivent les nouvelles, elles et ils peuvent réfléchir à des possibilités de modélisation mathématique et aux façons dont celle-ci est utilisée pour répondre à des questions importantes liées à la santé dans le monde et à l’environnement, ainsi qu’à des enjeux sociaux pertinents dans leur vie. 

Les parents sont les premiers modèles de leurs enfants. Il est primordial que l’école et les parents travaillent de concert pour s’assurer que le foyer et l’école offrent un cadre qui soutient l’apprentissage des mathématiques. La recherche indique que la participation des parents a des effets positifs sur la réussite des élèves et que la communication entre parents et enfants au sujet des mathématiques, y compris le fait de favoriser une attitude positive à l’égard de cette matière, est une des nombreuses façons dont les parents peuvent inciter leurs enfants à se sentir confiants dans leur apprentissage des mathématiques.

Les parents peuvent appuyer la réussite de leurs enfants en mathématiques en leur montrant que ce qu’elles et ils apprennent les intéresse et en découvrant avec eux les applications quotidiennes de l’apprentissage effectué en classe. Les mathématiques sont partout, et les parents peuvent aider leurs enfants à établir des liens entre ce qu’elles et ils apprennent à l’école et les expériences quotidiennes à la maison et dans la communauté, par exemple, cuisiner à la maison, magasiner et gérer l’argent de la famille. Les parents peuvent inclure leurs enfants dans la préparation des plats à la maison en leur demandant de mesurer des ingrédients et de doubler ou de diviser par deux les quantités d’une recette. Les parents peuvent aussi inclure leurs enfants dans la prise de décisions lors des achats à l’épicerie en leur demandant de déterminer la meilleure offre parmi plusieurs et d’estimer le coût total des achats avant de payer. De plus, les parents peuvent inclure leurs enfants d’autres façons – par exemple, en s’amusant avec des casse-têtes et des jeux – et leur offrir des occasions de faire des calculs mentaux, des estimations et des prédictions. Les parents peuvent aussi appuyer l’apprentissage de leurs enfants en les encourageant à accomplir des tâches mathématiques et à mettre en pratique de nouveaux concepts, habiletés et apprentissages à la maison, ainsi qu’à établir des liens entre les expériences mathématiques vécues à la maison et ce qu’elles et ils apprennent à l’école.

Surtout, les parents jouent un rôle primordial dans les interactions et les expériences de leurs enfants avec les mathématiques. Lorsque les élèves font des mathématiques, le fait d’adopter une attitude positive et d’être auto-efficaces accroît leur capacité à satisfaire aux attentes et a des retombées positives sur leur apprentissage futur des mathématiques. En faisant preuve d’une attitude positive à l’égard des mathématiques et en parlant souvent et positivement des mathématiques, les parents montrent à leurs enfants que les mathématiques sont amusantes et en valent la peine. Les parents peuvent encourager leurs enfants à persévérer lors de la résolution de problèmes, à reconnaître les difficultés, à croire en la réussite en mathématiques et à bâtir leur confiance en soi et leur sens d’identité à l’égard de cette matière.

Les écoles offrent diverses occasions aux parents d’apprendre davantage sur les façons d’appuyer leurs enfants : par exemple, des événements liés aux mathématiques peuvent avoir lieu à l’école (p. ex., soirées de mathématiques pour la famille), les enseignantes et enseignants peuvent publier des infolettres ou communiquer avec les parents au moyen d’applications et de médias sociaux. Aussi, les sites Web des écoles ou des conseils scolaires peuvent donner des recommandations utiles sur la participation des parents à l’apprentissage des mathématiques de leurs enfants en dehors de l’école ou peuvent même indiquer des liens pour en apprendre davantage ou pour s’amuser à faire des activités mathématiques avec leurs enfants.

Lorsque les parents cherchent plus de renseignements sur ce que leurs enfants apprennent et sur la façon d’apporter leur soutien à la réussite de leurs enfants en mathématiques, les enseignantes et enseignants se rendent disponibles pour répondre aux questions, fournir des renseignements et proposer des ressources. 

Les enseignantes et enseignants jouent un rôle essentiel dans la réussite des élèves en mathématiques. Le personnel enseignant a la responsabilité de s’assurer que tous les élèves ont accès à un enseignement des mathématiques du plus haut niveau. Cela nécessite qu’elles et ils aient des attentes élevées à l’égard de leurs élèves et considèrent tous les élèves comme des apprenantes et apprenants compétents. Les enseignantes et enseignants apportent leur enthousiasme et leurs compétences en proposant des approches d’enseignement et d’évaluation variées et équitables dans les salles de classe, en tenant compte des points forts et des besoins individuels des élèves et en prévoyant des possibilités d’apprentissage équitables, accessibles et stimulantes pour chaque élève. L’attitude avec laquelle les enseignantes et enseignants abordent les mathématiques est primordiale, car elles et ils constituent des modèles pour leurs élèves. 

Les enseignantes et enseignants placent les élèves au centre de leurs pratiques de planification, d’enseignement et d’évaluation et comprennent que les situations d’apprentissage qu’elles et ils offrent aux élèves vont développer leur appréciation des mathématiques et favoriser une attitude positive conduisant les élèves à affirmer : « Je peux faire des mathématiques ». Les enseignantes et enseignants ont une compréhension approfondie du contenu mathématique à enseigner, ce qui leur permet d’offrir à tous les élèves des occasions pertinentes et flexibles d’acquérir des connaissances, concepts et habiletés mathématiques. Les enseignantes et les enseignants comprennent le continuum de l’apprentissage dans lequel les élèves développent leur pensée mathématique et peuvent ainsi appuyer leur progression dans ce continuum. Le personnel enseignant aide les élèves à développer leur capacité à résoudre des problèmes, à raisonner mathématiquement et à établir des liens entre les mathématiques apprises et le monde qui les entoure. Le personnel enseignant offre de la rétroaction descriptive en continu à tous les élèves au sujet de leur rendement en mathématiques, ce qui les aide à consolider leur confiance en eux-mêmes. Le personnel enseignant reconnaît l’importance de souligner l’utilité des mathématiques dans la vie quotidienne des élèves et d’intégrer les mathématiques dans d’autres matières du curriculum, comme les sciences, l’ingénierie et la technologie, pour répondre à des questions scientifiques ou résoudre des problèmes. Les enseignantes et enseignants reconnaissent aussi l’importance d’aider les élèves à découvrir des carrières dans lesquelles les mathématiques jouent un rôle, de contribuer au développement d’une attitude positive à l’égard des mathématiques et d’encourager les élèves à se considérer comme des apprenantes et apprenants compétents en mathématiques.

Dans le cadre d’un enseignement efficace, les enseignantes et enseignants communiquent de diverses façons avec les parents, à la fois formelles et informelles, afin de répondre aux besoins divers des familles et de mieux comprendre les expériences des élèves avec les mathématiques à l’extérieur de l’école. De plus, les enseignantes et enseignants discutent avec les parents au sujet de ce que leurs enfants apprennent en mathématiques à l’école. La communication permet aux parents de travailler en collaboration avec l’école et, ainsi, de créer des liens plus solides entre la maison et l’école et de contribuer au soutien de l’apprentissage et à l’amélioration du rendement en mathématiques.

Les directions d’école mettent en évidence l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie et le rôle vital des mathématiques dans la réussite des élèves. Elles contribuent à la réussite de la mise en œuvre du programme-cadre de mathématiques en mettant l’accent sur l’importance des mathématiques, sur la conviction que tous les élèves peuvent devenir des apprenantes et apprenants des mathématiques confiants et en encourageant, chez les élèves, une attitude positive et proactive ainsi que le sentiment d’avoir de l’influence à l’égard de leur apprentissage des mathématiques.

La direction d’école travaille en collaboration avec le personnel enseignant et les parents pour s’assurer que tous les élèves bénéficient de la meilleure expérience d’apprentissage possible. Pour appuyer l’apprentissage des élèves, les directrices et directeurs d’écoles font le suivi de la mise en œuvre du programme-cadre de mathématiques de l’Ontario. Il incombe aux directions d’école de s’assurer que chaque élève qui a un plan d’enseignement individualisé (PEI) bénéficie des adaptations et des modifications qui y sont décrites. Il lui incombe aussi de voir à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi du PEI.

Il est essentiel de s’assurer que les enseignantes et enseignants disposent du soutien, de la confiance, des ressources et des outils dont elles et ils ont besoin pour offrir un programme de haute qualité. Les directions d’école travaillent de concert avec le personnel enseignant, les leaders scolaires et les leaders du système pour développer des occasions d’apprentissage professionnel qui peuvent aider les enseignantes et enseignants à approfondir leurs connaissances en ce qui concerne le programme-cadre, les contenus mathématiques et la pédagogie, et qui leur permettent d’améliorer leur auto-efficacité dans l’enseignement des mathématiques. Si nécessaire, les directions d’école peuvent complémenter l’apprentissage professionnel des enseignantes et enseignants afin d’accroître leurs connaissances et niveau de confort dans l’enseignement des mathématiques.

Les partenaires communautaires constituent une ressource importante du programme d’enseignement des mathématiques des écoles. Les relations avec des entreprises locales, des groupes de bénévoles, des organismes communautaires, comme celles qui appuient les nouveaux arrivants, peuvent offrir des situations d’apprentissage authentiques favorisant la mise en application des mathématiques dans la vie de tous les jours.

L’entretien de partenariats avec d’autres écoles peut faciliter le partage des ressources, des stratégies ou des installations, le développement de possibilités d’apprentissage professionnel pour le personnel et l’organisation d’événements spéciaux tels que des soirées de mathématiques pour la famille ou des balades mathématiques communautaires.

Des partenariats avec d’autres écoles ou conseils scolaires de langue française peuvent être une façon efficace de trouver des applications concrètes à l’apprentissage des mathématiques. Les écoles et les conseils scolaires de langue française peuvent partager des ressources ou des équipements pour des occasions d’apprentissage professionnel du personnel.

L’établissement de partenariats avec le milieu communautaire francophone, des associations ou organismes à vocation culturelle francophone, des entreprises locales et des services municipaux et régionaux de loisir peut accroître considérablement les ressources favorisant l’élargissement de l’espace francophone, autant à l’échelon de l’école qu’à celui du conseil scolaire. En plus d’enrichir l’expérience éducative des élèves et toute la vie culturelle de la communauté, ces partenariats montrent la pertinence de la langue française dans un monde en voie de mondialisation.

Les communautés constituent des contextes sociaux pour l’apprentissage. Les élèves viennent avec des connaissances et des expériences acquises à la maison et dans leurs communautés qui peuvent être des atouts importants pour la création des milieux d’apprentissage productifs. En favorisant la participation de diverses personnes provenant des communautés, le personnel enseignant et les directions d’école peuvent présenter l’apprentissage des mathématiques comme étant collaboratif et expérientiel. Le rattachement à une communauté est ce qui aide l’élève à développer son sens de l’identité et de l’appartenance ainsi que son identité d’apprenante ou apprenant des mathématiques.