Langue des signes québécoise langue seconde (2021)

null

Le programme-cadre de langue des signes québécoise langue seconde du curriculum de l’Ontario est destiné aux écoles secondaires de langue française. À compter de septembre 2021, le cours de langue des signes québécoise langue seconde offert dans les écoles secondaires sera fondé sur les attentes et les contenus d’apprentissage énoncés dans ce programme-cadre.

Annexe A. Types de textes

Il existe peu de textes qui appartiennent strictement à un seul type de texte; c’est pourquoi, dans un même texte, on peut trouver, entre autres, des séquences narratives, descriptives et poétiques.

Le texte narratif

Ce qui caractérise le texte narratif, c’est la présence d’au moins un personnage qui pose des actions dans le temps et l’espace. Quantité de textes littéraires sont de type narratif : le conte, la saynète, la fable, et le texte dramatique. La structure d’une narration ou d’un texte dramatique s’articule généralement autour de cinq étapes : la situation initiale, l’élément déclencheur, les péripéties, le dénouement et la situation finale.

Le texte poétique

Dans ce type de texte, l’auteur vise à susciter l’intérêt de son public et à le faire réagir par le recours à des moyens esthétiques et un travail soigné sur le langage. Les poèmes relèvent de cette catégorie, y compris les extraits en prose où la langue imagée, créatrice et même provocatrice sert autant que les idées exprimées à véhiculer un message.

Le texte descriptif ou explicatif

Dans un texte descriptif, l’auteur décrit un objet, un paysage, un lieu, une atmosphère, un être, une action, un événement, une situation, un concept, une procédure, un processus ou un fonctionnement. Appartiennent notamment à cette catégorie le documentaire, les textes techniques et administratifs, le bulletin de nouvelles et le reportage. Dans un texte explicatif, l’auteur s’attache à expliquer le pourquoi d’un phénomène, d’un fait ou d’une affirmation. De même, en donnant les raisons de ses affirmations afin de les faire comprendre, dans un texte personnel, l’élève produit alors un texte explicatif.

La structure du texte explicatif permet une certaine souplesse. Généralement, l’introduction présente le sujet de l’explication et expose les aspects qui appellent des explications. Une phase explicative s’ensuit qui s’articule autour des renseignements reliés au « parce que ». Quant à la phase conclusive, elle est facultative; le plus souvent, il n’y a pas de conclusion.

Le texte argumentatif ou incitatif

Dans un texte argumentatif, l’auteur présente l’opinion qu’elle ou il veut défendre, soit sa thèse, et cherche à convaincre le destinataire de la justesse de ses idées. Elle ou il justifie son opinion à l’aide d’arguments ou de preuves. La critique et l’éditorial notamment sont des textes argumentatifs. La structure d’un texte argumentatif requiert généralement plusieurs paragraphes. Dans l’introduction, on présente le sujet et, dans le développement, on expose les arguments, les contre-arguments et les conclusions partielles. Pour finir, l’auteur reformule sa thèse et peut aussi élargir la perspective. Le texte incitatif se caractérise par le recours à divers moyens de persuasion pour pousser les destinataires à agir. Les directives, les messages publicitaires et les publireportages sont des exemples de cette catégorie de texte.