Langue des signes québécoise langue seconde (2021)

null

Le programme-cadre de langue des signes québécoise langue seconde du curriculum de l’Ontario est destiné aux écoles secondaires de langue française. À compter de septembre 2021, le cours de langue des signes québécoise langue seconde offert dans les écoles secondaires sera fondé sur les attentes et les contenus d’apprentissage énoncés dans ce programme-cadre.

Vision et objectifs

Vision

Dans un cours de langue des signes québécoise, l’élève, qu’elle ou il soit Sourde ou Sourd, malentendante ou malentendant, ou entendante ou entendant, a l’occasion d’enrichir ses connaissances de la culture, de l’histoire et des perspectives des membres de la communauté Sourde. Elle ou il apprend à communiquer en LSQ avec une confiance croissante dans des contextes d’interactions interculturelles et sociales authentiques; ce faisant, elle ou il prend progressivement conscience de la perspective Sourde. L’élève qui suit un cours de LSQ comprend avec une confiance croissante des textes signés en salle de classe; ce faisant, elle ou il prend conscience du caractère interconnecté des langues orales et signées et de l’influence de l’héritage culturel de l’histoire de la LSQ et de la communauté des Sourdes et des Sourds. En apprenant une langue dans une autre modalité (signée et non orale), les élèves se dotent de connaissances et d’habiletés de grande importance pour apprendre tout au long de la vie. L’élève qui suit le cours de LSQ se rend progressivement compte dans quelle mesure l’histoire d’une communauté peut façonner sa perspective du monde qui l’entoure. Les élèves engagés dans le cours acquièrent les connaissances, les habiletés et les points de vue dont elles et ils ont besoin pour participer pleinement à la vie en société au Canada et dans le monde.

Objectifs

Tous les élèves ont le potentiel pour apprendre une langue additionnelle. En langue des signes québécoise, l’élève réalise son apprentissage selon la vision définie pour le programme-cadre :

  • en reconnaissant l’intérêt d’apprendre, en plus du français et de l’anglais, une langue signée;
  • en utilisant une langue signée pour communiquer et échanger dans une variété de situations sociales;
  • en comprenant que l’étude d’une langue des signes peut l’aider à mieux maîtriser sa langue première;
  • en réalisant que l’étude d’une langue des signes l’aide à établir des rapprochements entre les langues à travers le temps et dans le monde;
  • en reconnaissant le riche héritage de la culture et de l’histoire Sourdes;
  • en reconnaissant le caractère interconnecté et interdépendant des communautés Sourdes et entendantes;
  • en comprenant l’importance de valoriser la diversité langagière et l’apprentissage d’une langue des signes pour des raisons personnelles, professionnelles et sociales.