Aide
Français

Entrée en matière

Dans notre monde toujours plus connecté, il est important de comprendre les différents points de vue culturels, d’en reconnaître la valeur et de constater que les différentes cultures vivent différentes réalités; ces capacités sont indispensables pour une citoyenne ou un citoyen engagé et réfléchi. Le cours Enjeux et perspectives d’actualité des Premières Nations, des Métis et des Inuits donne à l’élève un aperçu des expériences des Premières Nations, les Métis et les Inuits au niveau communautaire, régional et national, ainsi que du contexte mondial de ces expériences. Dans le cadre du cours, l’élève aura l’occasion d’analyser les différents points de vue des Premières Nations, des Métis et des Inuits sur des enjeux et des événements touchant aux terres, à la communauté, aux modèles de gouvernance, à l’identité, à la culture et aux tendances internationales. En utilisant les concepts de la pensée critique et le processus d’enquête en politique, l’élève acquiert les habiletés nécessaires pour déterminer là où des changements sont nécessaires et pourquoi. L’exploration des facteurs façonnant l’action sociale et des approches autochtones du leadership et de la gouvernance aidera l’élève à reconnaître la résilience et la persistance des cultures et des identités des Premières Nations, des Métis et des Inuits dans la vie contemporaine, ainsi que leur contribution à la société canadienne d’aujourd’hui.

Le cours comporte cinq domaines d’étude. Le domaine A, Processus d’enquête en politique et compétences transférables, est suivi de quatre domaines d’étude propres à chaque matière, organisés par thème. Les cinq domaines sont les suivants :

A. Processus d’enquête et compétences transférables

L’élève apprend à utiliser le processus d’enquête ainsi que les concepts de la pensée critique pour guider son exploration de divers enjeux, événements, développements et idées. L’élève devra mettre constamment en pratique les aptitudes et les approches apprises dans le domaine A tandis qu’elle ou il s’efforce de satisfaire aux attentes des autres domaines.

B. Identité et continuité culturelles

L’élève apprend l’importance de la revitalisation de la culture tandis qu’elle ou il explore l’influence qu’ont le colonialisme, le racisme, les stéréotypes et le leadership culturel sur l’identité et la continuité culturelles.

C. Perspectives communautaires

L’élève examine divers enjeux politiques, économiques et sociaux touchant à la gouvernance, à l’administration et au développement des communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Au moyen de son enquête, elle ou il parvient à mieux comprendre les aspirations communautaires et les approches du leadership, et à mieux en reconnaître la valeur.

D. Perspectives nationales et régionales

L’élève développe sa propre compréhension des enjeux politiques, constitutionnels et juridiques touchant les relations qu’entretiennent les Premières Nations, les Métis et les Inuits avec les gouvernements non autochtones du Canada.

E. Contexte mondial

L’élève apprend à situer les enjeux auxquels font face les Premières Nations, les Métis et les Inuits, ainsi que leurs communautés au Canada dans le contexte des tendances internationales actuelles en culture, en environnement et en justice sociale. Elle ou il compare les réponses à ces tendances au Canada et dans d’autres pays, et explore des stratégies de sensibilisation aux enjeux touchant les peuples autochtones du monde entier.

Pour des renseignements qui s’appliquent à tous les cours d’études des Premières Nations, des Métis et des Inuits, nous encourageons le personnel enseignant à consulter la présentation générale du processus de recherche et d’enquête se trouvant dans la partie Recherche et l’enquête : un processus commun. Vous trouverez ci-après une courte discussion du processus d’enquête et des concepts de la pensée critique en politique dans le contexte du cours dont il est ici question. Pour de plus amples renseignements sur ces sujets, l’enseignante ou l’enseignant peut consulter Le curriculum de l’Ontario, 11ᵉ et 12ᵉ année : Études canadiennes et mondiales (2015), p. 585-587.

Dans ce cours, l’élève met à l’emploi le processus d’enquête afin d’examiner les enjeux existants et émergents d’importance locale, régionale et nationale pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits du Canada. Elle ou il recueillera des données probantes de nombreuses sources différentes (y compris des sources de connaissances autochtones), les analysera et les évaluera. L’élève formera des jugements éclairés et arrivera à des conclusions viables. Enfin, elle ou il communiquera efficacement ces jugements et ces conclusions.

Comme dans tous les cours qui examinent les événements, les développements et les enjeux d’un point de vue politique, l’élève devra non seulement acquérir de l’information, mais aussi développer la capacité de réfléchir et de traiter le contenu des façons les plus appropriées. À cette fin, le cours met l’accent sur la capacité de l’élève à appliquer les concepts de la pensée critique en politique suivants :

  • importance politique;
  • objectif et résultat;
  • continuité et changement;
  • perspective politique.

Les notions de la pensée critique en politique sont décrites ci-dessous.

IMPORTANCE POLITIQUE

Ce concept met l’élève au défi de déterminer l’importance de certaines réalités comme des politiques gouvernementales, des questions, des événements ou des enjeux politiques et sociaux, ainsi que l’action civique de personnes et de groupes. L’importance politique est généralement déterminée par l’impact d’une politique ou d’une décision gouvernementale sur la vie des citoyennes et citoyens, ou par l’influence d’une action civique émanant des jeunes, sur la prise de décisions politiques ou relevant de la vie publique. L’élève prend progressivement conscience que ce qui revêt une importance civique et politique pour un groupe n’a pas nécessairement la même importance pour un autre groupe.

OBJECTIF ET RÉSULTAT

Ce concept met l’élève au défi d’explorer les facteurs qui entraînent l’apparition d’événements, l’élaboration et la mise en œuvre de politiques, de certaines décisions ou l’élaboration de plans d’action ayant une importance civique ou politique. Son application amène aussi l’élève à analyser les effets de l’action civique et politique, et à reconnaître que les politiques et les décisions gouvernementales, de même que les réponses à des enjeux civiques, peuvent produire des effets sur différents groupes de personnes. La mise en parallèle des objectifs d’une politique publique ou d’une décision et de ses effets fera apparaître à l’élève les résultats escomptés ou non, ainsi que l’efficacité de ces interventions.

CONTINUITÉ ET CHANGEMENT

Ce concept met l’élève au défi de déterminer comment et pourquoi les institutions politiques et les politiques gouvernementales changent au fil du temps ou au contraire pourquoi elles ne changent pas. L’élève détermine comment les structures et des décisions politiques prises à l’échelle locale, nationale ou mondiale contribuent à la continuité ou au changement dans une variété de communautés. L’élève analyse la façon dont les institutions, les groupes et les personnes résistent au changement ou le soutiennent, et prend ainsi conscience de la variété des facteurs, dont l’action civique, qui influent sur la continuité ou le changement. L’application de ce concept l’aide aussi à déterminer quand un changement s’avère nécessaire et comment contribuer personnellement au changement ou protéger certains acquis fondamentaux par l’action civique.

PERSPECTIVE POLITIQUE

Ce concept met l’élève au défi d’analyser les croyances et les valeurs d’une variété de groupes, dont différents gouvernements, qui sont actifs au sein des communautés à l’échelle locale, nationale ou mondiale. L’élève analyse l’influence de ces croyances et valeurs, de même que l’influence d’idéologies politiques sur les prises de position de personnes sur des questions d’importance civique et politique. L’élève prend aussi conscience de la manière dont divers groupes de pression peuvent influer sur les politiques, les programmes de partis politiques et les décisions des gouvernements. Des perspectives variées permettent également d’évaluer l’efficacité relative de plans d’action civique.

Dans le contexte de ce cours, le concept d’importance politique exige que l’élève détermine l’impact qu’ont certaines mesures, certaines politiques et certains enjeux politiques, sociaux et économiques sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits, ainsi que sur leurs communautés. En mettant en pratique le concept d’objectif et résultat, l’élève parvient à cerner les facteurs qui ont causé des événements, des politiques, des décisions et des plans d’action touchant les peuples autochtones. Le concept de continuité et changement, pour sa part, demande que l’élève détermine les raisons pour lesquelles les institutions politiques et les approches changent ou demeurent les mêmes. L’élève met en application ce concept afin de mieux déterminer si le changement est nécessaire ainsi que, le cas échéant, comment le favoriser, par exemple en participant à des actions citoyennes pour appuyer la vérité et la réconciliation. Enfin, l’application du concept de perspective politique demande que l’élève analyse les croyances et les valeurs sur lesquelles reposent les aspirations des Premières Nations, des Métis et des Inuits, ainsi que les relations entre les Autochtones et les gouvernements non autochtones. L’élève analyse l’impact de ces croyances et valeurs sur les points de vue relatifs aux enjeux importants pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits et leurs communautés, ainsi que les actions sociales faites en réponse à ces enjeux.

Il faut noter que, dans ce cours, même si l’élève a recours à la pensée critique en politique pour orienter et structurer son processus d’enquête, les sujets sur lesquels elle ou il enquêtera ne sont pas seulement de nature politique, mais aussi de nature économique, sociale et culturelle. Toute étude sur les points de vue et les réalités des Premières Nations, des Métis et des Inuits doit reconnaître que plusieurs des enjeux d’importance importants pour les Autochtones sont interreliés. Ainsi, quand les communautés autochtones demandent de nouer des relations de nation à nation avec les gouvernements non autochtones, leurs objectifs et actions sont manifestement, mais non exclusivement, politiques. En affirmant leur droit à la souveraineté et à l’autonomie gouvernementale, les Autochtones expriment également le désir de prendre des décisions économiques autonomes et de développer des institutions sociales à l’image de leurs croyances et de leurs valeurs. Aussi, quand les chefs autochtones abordent des enjeux internationaux comme la protection de l’environnement en se servant de stratégies fondées sur leurs connaissances traditionnelles, leurs actions politiques ont également une motivation sociale et culturelle.