Aide
Français

Le présent contenu est tiré du curriculum officiel et est applicable à tous les programmes-cadres de la 1re à la 12e année. Le personnel enseignant doit également passer en revue les renseignements particuliers aux programmes-cadres enseignés.

Attentes génériques découlant de la Politique d’aménagement linguistique

Conformément à la Politique d’aménagement linguistique de l’Ontario pour l’éducation en langue française (2004) et au mandat de l’école de langue française qu’elle sous-tend, le personnel enseignant doit tenir compte des deux attentes génériques suivantes :

  • L’élève utilise sa connaissance de la langue française et sa capacité de communiquer oralement en français pour interpréter de l’information, exprimer ses idées et interagir avec les autres.
  • L’élève manifeste son engagement pour la culture francophone en s’informant sur les référents culturels de la francophonie, en les faisant connaître, en en discutant et en les utilisant dans diverses situations.

Comme toutes les autres attentes, ces deux attentes génériques doivent faire l’objet d’évaluations diagnostiques, formatives et sommatives qui seront fondées sur les huit principes directeurs et qui seront effectuées en fonction de la grille d’évaluation. Ces attentes seront évaluées dans le contexte du curriculum de l’Ontario.

À l’instar de toute école, l’école de langue française vise le succès personnel et la réussite scolaire de l’élève. Et, en raison de son mandat particulier, l’école de langue française appuie la réussite de l’élève en misant sur le développement de la capacité à communiquer en français à l’oral et à l’écrit ainsi que sur le développement de l’identité culturelle. Les deux attentes génériques ci-dessus vont dans ce sens. Dans toutes les matières, elles orientent les interventions pédagogiques du personnel enseignant et enrichissent les apprentissages réalisés par les élèves.

La transmission de la langue française et de la culture francophone est essentielle pour veiller à l’avenir et l’épanouissement de la communauté francophone de l’Ontario. Outre les deux attentes génériques, le curriculum de l’Ontario de langue française comporte aussi plusieurs attentes et les contenus d’apprentissage qui témoignent de l’importance accordée à ces deux dimensions.

L’appropriation d’une culture et la construction identitaire sont des processus complexes et dynamiques étroitement liés au développement global de la personne. C’est pourquoi toute pratique d’évaluation qui tend à appuyer le cheminement culturel des élèves comporte une grande part de subjectivité. L’évaluation des progrès accomplis au cours du processus dynamique d’appropriation de la culture doit être davantage formative que sommative et davantage continue que ponctuelle.

L’évaluation exige un ensemble de données pertinentes qui permettent de porter un regard sur les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être dans le domaine de la culture. Ces données sont recueillies en fonction des attentes génériques du curriculum et, quand cela s’avère pertinent, des attentes de chacune des années d’études et de chacun des cours en rendant plus précisément compte :

  • de la teneur des attentes génériques sur la langue et la culture;
  • d’éléments du processus dynamique d’appropriation de la culture et des référents culturels de la francophonie.

Les données sont recueillies à l’aide d’observations directes ou indirectes qui permettent de porter un regard de nature holistique sur le cheminement culturel de l’élève. L’évaluation d’une seule compétence, comme la connaissance et la compréhension, ne peut fournir l’information nécessaire pour porter un regard juste sur le cheminement culturel de l’élève. L’appropriation de la culture francophone se manifeste par le résultat d’une mobilisation des savoirs et des savoir-faire qui se transforment en savoir-être.

Les attentes génériques comme les attentes des années d’études ou des cours portant sur la langue et la culture sont évaluées comme les autres attentes portant sur la matière, à partir des quatre compétences de la grille d’évaluation du rendement, soit Connaissance et compréhension, Habiletés de la pensée, Communication et Mise en application.