Aide
Français

Le présent contenu est tiré du curriculum officiel et fournit les renseignements les plus récents. Il est applicable à tous les programmes-cadres de la 1re à la 12e année. Le personnel enseignant doit tenir compte de ces renseignements pour orienter la mise en œuvre du programme-cadre et adapter l’environnement dans lequel il sera enseigné. 

Planification pour l’élève ayant des besoins particuliers

Le personnel enseignant titulaire de classe est le principal intervenant en matière d’éducation des élèves ayant des besoins particuliers puisqu’il lui incombe d’aider tous les élèves à apprendre. À cette fin, elle ou il travaille, s’il y a lieu, en collaboration avec le personnel enseignant responsable de l’éducation de l’enfance en difficulté et les aides-enseignants. Le personnel enseignant titulaire de classe s’engage à aider tous les élèves à se préparer à une vie aussi autonome que possible.

À cet égard, le guide intitulé L’apprentissage pour tous – Guide d’évaluation et d’enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12e année (2013) recommande une série de principes qui se fondent sur des études et sur lesquels doit reposer la planification des programmes destinés aux élèves ayant des besoins particuliers. Le personnel enseignant qui planifie les programmes ou les cours dans toutes les disciplines doit accorder une attention particulière aux principes suivants :

  • Tous les élèves peuvent réussir.
  • Chaque élève présente des modes d’apprentissage dominants qui lui sont propres.
  • Les pratiques pédagogiques fructueuses s’appuient sur des travaux de recherche ancrés dans des données probantes dont les résultats sont nuancés par l’expérience.
  • La conception universelle de l’apprentissage et la différenciation pédagogique sont des moyens efficaces et interconnectés pour répondre aux besoins de tout groupe d’élèves en matière d’apprentissage et de rendement.
  • Les titulaires de classe sont les acteurs clés du développement des compétences des élèves en littératie et en numératie.
  • Le personnel enseignant a besoin de l’appui de toute la communauté dans la création d’un milieu d’apprentissage qui appuie les élèves ayant des besoins particuliers.
  • L’équité n’est pas synonyme d’uniformité.

Les élèves de toute salle de classe présentent collectivement un large éventail de points forts et de besoins. Il appartient au personnel enseignant d’être à l’écoute de cette diversité et d’utiliser un processus intégré d’évaluation et d’enseignement qui répond aux points forts et aux besoins de chaque élève. Une approche combinant les principes de la conception universelle de l’apprentissage et la différenciation pédagogique permet au personnel enseignant d’offrir un enseignement et des expériences d’apprentissage précis et personnalisés à tous les élèves.

Au moment de la planification du programme ou des cours à l’intention de l’élève ayant des besoins particuliers, le personnel enseignant devrait commencer par examiner les attentes et les contenus d’apprentissage de l’année d’études ou du cours appropriés à l’élève, de même que ses points forts et ses besoins en apprentissage, afin de déterminer quelle est l’option la plus appropriée parmi les suivantes :

  • aucune adaptation ni modification;
  • adaptations seulement;
  • attentes modifiées et adaptations au besoin;
  • attentes différentes – qui ne découlent pas des attentes prescrites du programme-cadre pour l’année d’études ou le cours, mais font l’objet de programmes particuliers.

Si une ou un élève requiert des adaptations, des attentes modifiées ou une combinaison des deux, les renseignements pertinents figurant aux paragraphes ci-dessous doivent être consignés dans son plan d’enseignement individualisé (PEI). On trouvera des renseignements plus détaillés sur la planification des programmes pour les élèves ayant des besoins particuliers, y compris les élèves qui requièrent des programmes alternatifs, dans le document intitulé Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario de la maternelle et du jardin d’enfants à la 12ᵉ année : Guide de politiques et de ressources (Ébauche, 2017), appelé ci-après Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario (2017). Pour en savoir davantage sur les exigences du ministère de l’Éducation au sujet des PEI, veuillez consulter la partie E dans Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario (2017).

L’élève qui ne requiert que des adaptations

Certains élèves ayant des besoins particuliers peuvent suivre le curriculum prévu pour l’année d’études ou le cours, à l’aide d’adaptations, et démontrer un apprentissage autonome. Les adaptations facilitent l’accès au programme sans qu’il soit nécessaire de modifier les attentes du curriculum prescrites pour une année d’études ou un cours donné. Les adaptations requises pour faciliter l’apprentissage de l’élève doivent être inscrites dans le PEI (Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario [2017, p. E40]). Ces mêmes adaptations seront probablement inscrites dans le PEI pour plusieurs matières ou cours, voire toutes les matières ou tous les cours.

La première option envisagée dans le cadre de la planification des programmes devrait donc consister à offrir des adaptations aux élèves ayant des besoins particuliers. La prestation de l’enseignement axé sur la conception universelle et la différenciation pédagogique met l’accent sur la mise en place d’adaptations permettant de satisfaire aux besoins divers des élèves.

Il existe trois types d’adaptations :

  • Les adaptations pédagogiques désignent les changements apportés aux stratégies d’enseignement tels que les styles de présentation, les méthodes d’organisation et l’utilisation de la technologie et du multimédia, tels que des repères graphiques, des notes de cours photocopiées, de l’équipement personnalisé et des logiciels d’assistance.
  • Les adaptations environnementales désignent les changements apportés à la salle de classe ou au milieu scolaire tels que la désignation préférentielle d’une place ou le recours à un éclairage particulier.
  • Les adaptations en matière d’évaluation désignent les changements apportés aux activités et méthodes d’évaluation pour permettre à l’élève de démontrer son apprentissage, comme l’allocation de temps supplémentaire pour terminer les examens ou les travaux scolaires, ou l’autorisation de répondre oralement à des questions d’examen.

Pour d’autres exemples, voir la page E42 dans Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario (2017).

Si seules des adaptations sont nécessaires, le rendement de l’élève sera évalué par rapport aux attentes pour l’année d’études ou le cours et par rapport aux niveaux de rendement du programme-cadre. Sur le bulletin scolaire de l’Ontario, la case PEI ne sera pas cochée et on n’inclura pas d’information sur les adaptations fournies.

L’élève qui requiert des attentes modifiées

Les attentes modifiées, pour la plupart des élèves ayant des besoins particuliers, seront fondées sur les connaissances et les habiletés figurant dans les attentes prescrites pour l’année d’études ou le cours, mais refléteront des changements en ce qui a trait à leur nombre et à leur complexité. Les attentes modifiées doivent représenter des réalisations précises, réalistes, observables et mesurables, et décrire les connaissances et les habiletés précises dont l’élève peut faire preuve de façon autonome en utilisant, au besoin, des adaptations en matière d’évaluation.

Il est important de vérifier l’étendue des modifications apportées aux attentes et de les noter clairement dans le PEI. Au palier secondaire, il appartient à la direction d’école de déterminer si la réalisation des attentes modifiées fondées sur le niveau de rendement actuel de l’élève signifie que cette dernière ou ce dernier a réussi le cours et, par conséquent, si elle ou il peut recevoir un crédit pour ce cours. La direction d’école informera les parents et l’élève de sa décision.

Les attentes modifiées doivent représenter les connaissances et les habiletés dont l’élève devrait pouvoir faire preuve et qui seront évaluées lors de chaque période visée par le bulletin scolaire (voir Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario [2017, p. E29]). Elles doivent être formulées de façon à ce que l’élève et les parents comprennent exactement ce que l’élève doit savoir ou ce dont elle ou il doit faire preuve de façon autonome, de même que la base sur laquelle on évaluera son rendement, qui déterminera la cote ou la note inscrite dans le bulletin scolaire de l’Ontario. Les attentes d’apprentissage de l’élève doivent être revues au moins une fois pour chaque période visée par le bulletin scolaire et, au besoin, être mises à jour à la lumière des progrès accomplis par l’élève (voir Éducation de l’enfance en difficulté en Ontario [2017, p. E30-E31]).

Si l’élève requiert des attentes modifiées, l’évaluation de son rendement sera fondée sur les attentes d’apprentissage inscrites dans son PEI et sur les niveaux de rendement décrits sous la rubrique « Évaluation ».

Palier élémentaire : Si l’élève requiert des attentes modifiées, la case du PEI sur le bulletin de progrès scolaire et sur le bulletin scolaire de l’Ontario doit être cochée pour toute matière pour laquelle l’élève a besoin d’attentes modifiées et, sur le bulletin scolaire de l’élémentaire, l’énoncé approprié tiré de Faire croître le succès : Évaluation et communication du rendement des élèves fréquentant les écoles de l’Ontario. Première édition, 1re - 12e année (2010), (p. 75) doit être inséré.

Palier secondaire : Si l’élève requiert des attentes modifiées pour un cours et qu’elle ou il essaie d’obtenir un crédit pour ce cours, il faut cocher la case PEI sur le bulletin scolaire de l’Ontario de la 9e à la 12e année. Cependant, si la directrice ou le directeur d’école estime que la modification ne permet pas d’accorder un crédit à l’élève pour le cours, la case PEI doit être cochée et on doit inscrire l’énoncé approprié tiré de Faire croître le succès : Évaluation et communication du rendement des élèves fréquentant les écoles de l’Ontario. Première édition, 1ʳᵉ - 12ᵉ année (2010), (p. 75-76).

Sur les bulletins pour les paliers élémentaire et secondaire, les commentaires du personnel enseignant devraient comprendre des renseignements pertinents sur la capacité de l’élève à démontrer qu’elle ou il a satisfait aux attentes modifiées. Le personnel enseignant doit aussi indiquer les prochaines étapes de l’apprentissage de l’élève pour la matière ou le cours.