Aide
Français

Le présent contenu est tiré du curriculum officiel et fournit les renseignements les plus récents. Il est applicable à tous les programmes-cadres de la 1re à la 12e année. Le personnel enseignant doit tenir compte de ces renseignements pour orienter la mise en œuvre du programme-cadre et adapter l’environnement dans lequel il sera enseigné. 

Stratégies d’enseignement et d’apprentissage

Un enseignement efficace est la clé de la réussite des élèves. Pour que son enseignement soit efficace, le personnel enseignant doit réfléchir à ce qu’il veut apprendre aux élèves, à ce qu’il peut faire pour s’assurer que les élèves ont bien compris la matière, à la façon dont il peut adapter son enseignement pour encourager l’apprentissage chez les élèves et à ce qu’il compte faire pour les élèves qui ne progressent pas.

Pendant la planification du contenu d’enseignement, le personnel enseignant cerne les principaux concepts et habiletés décrites dans les attentes et les contenus d’apprentissage du programme-cadre en tenant compte du contexte dans lequel l’apprentissage aura lieu et en détermine les résultats.

Les approches pédagogiques devraient reposer sur les données probantes issues d’études récentes sur les pratiques pédagogiques qui sont efficaces en salle de classe. Par exemple, des études ont su mettre en évidence les avantages d’enseigner de manière explicite des stratégies qui visent à aider les élèves à acquérir une compréhension accrue des concepts. L’utilisation de stratégies, comme le fait de relever les ressemblances et les différences (p. ex., à l’aide de diagrammes de Venn ou de matrices de comparaison), et l’utilisation d’analogies permettent aux élèves d’étudier les concepts en les amenant à les comprendre réellement et à les distinguer des autres. Bien que ces stratégies soient faciles à utiliser, il est important de les enseigner de manière explicite pour s’assurer que tous les élèves les utilisent correctement.

Un programme d’enseignement bien planifié tient toujours compte du niveau de l’élève tout en l’incitant à atteindre un niveau d’apprentissage optimal. Il doit également offrir un soutien, anticiper les habiletés qui seront nécessaires à la réussite et les enseigner de manière explicite.

Dans le contexte de l’approche culturelle de l’enseignement, le personnel enseignant a toute la latitude voulue pour recourir à diverses stratégies d’enseignement et d’apprentissage, dont quelques-unes sont présentées ci-après.

Différenciation pédagogique

Une approche différenciée de l’enseignement et de l’apprentissage fait partie du cadre des approches efficaces en salle de classe. Elle inclut l’adaptation de l’enseignement et de l’évaluation aux champs d’intérêt, aux préférences d’apprentissage et au niveau de préparation de l’élève afin de favoriser l’apprentissage.

Une connaissance des points forts, des besoins, des antécédents, du vécu et des vulnérabilités émotionnelles possibles de l’élève peut aider le personnel enseignant à cerner les points forts et les divers besoins de l’élève et à y répondre. Le personnel enseignant est continuellement attentif aux points forts et aux besoins de l’élève en matière d’apprentissage en l’observant et en évaluant son niveau de préparation à l’apprentissage, ses champs d’intérêt, et ses styles et préférences en matière d’apprentissage. Au fur et à mesure que le personnel enseignant développe et approfondit sa connaissance de l’élève, il est plus en mesure de répondre plus efficacement à ses besoins particuliers en pratiquant la différenciation pédagogique, par exemple en ajustant la méthode ou le rythme d’enseignement, en utilisant divers types de ressources, en proposant un plus grand choix de sujets d’étude, et même en adaptant, si possible, le milieu d’apprentissage pour qu’il convienne à la façon dont l’élève apprend ainsi qu’à la façon dont il est le mieux en mesure de démontrer son apprentissage. La différenciation pédagogique fait partie du cadre de la conception globale de l’apprentissage et comprend également les adaptations apportées au cours des processus d’enseignement et d’apprentissage en réponse à « l’évaluation au service de l’apprentissage ». Des stratégies courantes utilisées en classe à l’appui de la différenciation pédagogique comprennent l’apprentissage coopératif, l’apprentissage par projet, l’approche par problèmes et l’enseignement explicite. À moins que l’élève n’ait un plan d’enseignement individualisé (PEI) comportant des attentes modifiées, ce sont toujours les attentes et les contenus d’apprentissage du programme-cadre qui orientent ce que tous les élèves apprennent.

Plan de leçon

L’efficacité de la planification de leçons dépend de plusieurs éléments importants. Le personnel enseignant suscite la participation de l’élève pendant la leçon en tirant parti de ses apprentissages antérieurs et de ses expériences, en clarifiant le but de l’apprentissage et en faisant un lien entre l’apprentissage en cours et le contexte pour permettre à l’élève d’en voir la pertinence et l’utilité. Le personnel enseignant choisit des stratégies d’enseignement efficaces pour présenter des concepts et examine différentes possibilités d’étayer son enseignement afin qu’il réponde de la meilleure façon possible aux besoins de l’élève. Le personnel enseignant considère aussi la manière et le moment propices pour vérifier la compréhension de l’élève et pour évaluer ses progrès vers l’atteinte de ses résultats d’apprentissage. Il importe de fournir à l’élève de nombreuses occasions pour mettre en pratique ses connaissances et ses habiletés, pour consolider son apprentissage et pour y réfléchir. Un plan de leçon en trois parties (p. ex., la mise en situation, le déroulement et l’objectivation) est souvent utilisé pour structurer ces éléments. Une pédagogie sensible et adaptée à la culture (PSAC), qui reconnaît que l’apprentissage des élèves est lié aux antécédents, à la langue, à la structure familiale et à l’identité sociale ou culturelle, fait aussi partie de l’efficacité de la planification de leçons. La PSAC fait l’objet d’une discussion plus approfondie sous la rubrique « Droits de la personne, équité et éducation inclusive ».